Actualités

Tours de refroidissement : Silence, s’il vous plaît !

Le quartier de La Défense, à Paris, est le plus grand centre d’affaires d'Europe. C'est un endroit qui est bourdonnant d'activités, mais pas par la faute du bruit des unités de refroidissement ! Les experts en tours de refroidissement de Jacir y veillent avec soin.

En trois étapes, les experts en tours de refroidissement de Jacir ont installé 36 tours de refroidissement sur mesure sous le toit du bâtiment d'enerthem. (Photo | enertherm)
 
Jacir a installé un total de 324 ventilateurs RadiPac d'une taille de 1 mètre dans les tours de refroidissement pour enertherm. (Photo | enertherm)

Le jour se lève sur La Défense. Les premiers employés, encore fatigués, sortent de la ligne 1 du métro parisien. Les gratte-ciels de La Défense s'éveillent, les lumières vives s'allument une à une derrière les façades de verre. Mais le fabricant de tours de refroidissement Jacir a déjà accompli une grande partie de son travail en cette nuit de janvier 2019. À la tombée de la nuit, des poids lourds ont sillonné les rues vides sur ses ordres - douze containers en acier inoxydable, de 7,6 à 7,7 mètres chacun, ont été déchargés devant un bâtiment qui ressemble à un champignon renversé : le cœur d'enertherm, responsable du réseau d'eau chaude et froide de La Défense.

La température de confort, dans les appartements et les lieux de travail de centaines de milliers de personnes, dépend d'enertherm : Grâce à un réseau de canalisations, enertherm transporte directement l'eau froide pour la climatisation et l'eau chaude pour le chauffage dans les bâtiments.

Mais d'abord, il y avait des problèmes à résoudre. Les tours de refroidissement de l'usine de production d'enertherm étaient obsolètes. Elles sont utilisées pour le refroidissement des condenseurs qui conduisent l'eau chaude. Enertherm devait faire face à des fuites, et la maintenance était compliquée. Et puis il y avait le bruit : les immeubles résidentiels et commerciaux les plus proches ne sont qu'à 50 mètres de la centrale, ce qui est trop proche pour le niveau sonore des anciennes tours.

36 tours de refroidissement fabriquées sur mesure
C'est là que Jacir a vraiment impressionné : les experts en tours de refroidissement basés à Pontault-Combault, au Sud-Est de Paris, ont remporté l'appel d'offres d'enertherm et se sont vus attribuer le contrat pour 36 tours de refroidissement sur mesure ; celles-ci seront installées en trois étapes sous le toit du bâtiment d'enertherm. Antoine Robichon, directeur technique de Jacir, en est persuadé : "Le facteur décisif pour enertherm n'était pas le prix - nous n'étions pas moins chers que la concurrence - mais surtout le faible niveau sonore de notre produit. Sur le papier, le système de notre plus grand concurrent était tout aussi silencieux, mais le nôtre est plus performant dans la pratique. Les calculs d'ebm-papst se sont avérés tout à fait corrects."

Une personne se trouvant à 20 mètres des tours de refroidissement de Jacir sera exposée à un niveau sonore de 37 dB(A), soit moins qu'un téléviseur dans votre salon qui fonctionne à un volume normal. Or, chaque tour de refroidissement contient neuf ventilateurs qui génèrent un débit d’air de 270 000 m³/h. "Nous avons choisi les ventilateurs centrifuges RadiPac d'ebm-papst, car ils étaient les seuls à pouvoir répondre aux exigences", explique M. Robichon.

324 Ventilateurs

Outre le faible niveau sonore, les deux principales exigences étaient l'efficacité énergétique et l'absence d'usure : les ventilateurs présentent une large plage de rendement optimal, avec un rendement statique global pouvant atteindre 68 %. Les moteurs à rotor extérieur EC (Commutation Electronique) des ventilateurs centrifuges sont réglables à 100 % en termes de vitesse et ne nécessitent aucun entretien grâce aux roulements à billes à lubrification longue durée. Avec les nouvelles tours de refroidissement, enertherm peut atteindre une capacité de refroidissement totale de 129 mégawatts. Au total, Jacir a installé 324 ventilateurs RadiPac d'une taille de 1 mètre dans les tours de refroidissement d'enertherm.

Le projet a été divisé en trois livraisons de douze tours chacune, que Jacir a dû installer sur le toit du bâtiment d'enertherm à une hauteur de cinq mètres - une tâche difficile et un effort d'organisation considérable : "Les transporteurs n'étaient autorisés à circuler que la nuit, tandis que la grue de 1 000 tonnes ne pouvait travailler que le jour. De plus, le grutier ne pouvait pas voir ce qui se passait au bout du bras de 100 mètres de long", raconte M. Robichon.

Mais la mise en place des tours de refroidissement a été un succès et a renforcé la position de Jacir sur le marché, par la même occasion : "C'était un projet important pour nous. Nous continuerons à utiliser ces nouvelles possibilités techniques à l'avenir", déclare M. Robichon.