Actualités

Fini les moustiques !

Ils gênent, piquent et transmettent des maladies. L'invention de la société française Qista est destinée à tenir les nuisibles à l'écart des personnes. L'appareil utilise des ventilateurs plutôt que des produits chimiques.

 

Ils viennent à vos fêtes de jardin au crépuscule, sans y être invités. Ils bourdonnent autour des personnes présentes, se posent sur leur peau exposée et sucent leur sang. Mais bientôt, les moustiques n'auront plus rien à fêter ; ces invités indésirables ne seront plus qu'un souvenir désagréable, du moins d’après MM. Simon Lillamand et Pierre Bellagambi, dirigeants de la société française Qista.

"Nous venons tous les deux du Sud de la France où il y a beaucoup, beaucoup de moustiques ", dit M. Lillamand. "Nous voulions les combattre, mais avec une solution écologique." Les solutions chimiques souvent utilisées, comme les insecticides, les sprays ou les lotions, tuent également d'autres insectes et perturbent l'équilibre naturel. D’autre part, du fait que les prédateurs naturels des moustiques s'éteignent, la quantité de ces créatures gênantes augmente.

Il respire comme un être humain
Pour éviter que cela ne se produise, les dirigeants de Qista ont mis au point un piège à moustiques qui attire les moustiques femelles dans leur chasse aux proies en simulant la respiration humaine. À l'aide d'un ventilateur axial, l'appareil émet du dioxyde de carbone et une odeur appelée octénol. Lorsqu'un moustique est attiré par le dispositif, un autre ventilateur l'aspire et l'attrape dans une moustiquaire. De cette façon, l’appareil combat les moustiques dans un rayon de 60 mètres, réduisant ainsi la nuisance de 88 %.

"Nos clients installent les pièges à moustiques à l'extérieur dans des endroits comme leur jardin, près de la piscine ou sur la terrasse d'un restaurant."
M. SIMON LILLAMAND, DIRECTEUR GÉNÉRAL QISTA

Jusqu'à présent, il existe cinq versions différentes pour le marché français, destinées soit au secteur privé, soit au secteur public. "Nos clients installent les pièges à moustiques à l'extérieur, dans des endroits comme leur jardin, près de la piscine ou sur la terrasse d'un restaurant ", explique M. Lillamand. Par contre, les ventilateurs utilisés auparavant dans l'appareil de première génération étaient trop bruyants, et même sans moustiques, les clients ne pouvaient être au calme et détendus dans ces endroits. Les deux hommes ont donc demandé l'aide d’ebm-papst France. "Le directeur commercial nous a rendu visite à Aix-en-Provence et a découvert notre produit et nos installations de production ", explique M. Lillamand. "Ensemble, nous avons trouvé des ventilateurs axiaux qui répondent à nos spécifications techniques, de débit d'air et de pression, tout en ayant un fonctionnement très silencieux."

Objectif futur : contenir la maladie
L'appareil est commercialisé en France depuis 2015. D'autres pays devraient en bénéficier à l'avenir ; MM. Simon Lillamand et Pierre Bellagambi prévoient de le vendre dans toute l'UE et, à partir de 2021, également aux États-Unis et au Canada. Par ailleurs, les directeurs généraux de Qista recherchent également des revendeurs pour fournir le produit sur les îles européennes telles que La Réunion par exemple, où les moustiques tigres transmettent souvent la dengue ou le chikungunya. "A l’avenir, nous aimerions également travailler avec des organismes d'aide ", dit M. Lillamand. "Nous pourrions ainsi réduire considérablement le risque de contracter la maladie dans les régions concernées."